Sydney Ellis
En concert au SAM Blues Fest (Méricourt - 62)  Samedi 19 Novembre 2016
Jonn Richardson
L'esprit du Texas Blues de retour en 2017
Norman Jackson Band
Tournée Européenne Novembre 2017 - en partenariat avec Blues N'Trad
Steve "Big Man" Clayton
Dernier Album de Sean Carney
nouveau projet solo :  "Throwback"
Please update your Flash Player to view content.

Videos

 

DCT Concerts : The Sean Carney Band

Why do you Lie ?

DCT Concerts : The Sean Carney Band - Why do you Lie ?

 

Sean Carney Band "Matchbox"

Spring Blues Festival 2008

Sean Carney Band "Matchbox" Spring Blues Festival 2008

image transparente pour mise en page

Discographie

Very Lucky Man
[Sean Carney featuring Omar Coleman]

Very Lucky Man01. Lucky Man  *
02. When My Baby Left Me
03. Good Provider
04. I'm The Man Down There
05. It Hurts Me Too
06. You Don't Love Me
07. Sell My Monkey
08. Snatch It Back And Hold It  *
09. That's Alright
10. Drivin' Wheel  *
11. Looking Back
12. Trying To Do Right
13. Nineteen Years Old
14. Checking On My Baby


3 morceaux * de cet album en écoute !

 

BLUESOGRAPHIE


Sean Carney : “ A Classy Blues'n'Swing Singer and Guitarist ”

Originaire de Columbus, dans l’Ohio, Sean Carney est l'une des stars de la guitare Blues actuelle, et ce n'est pas un  hasard si sa carrière est en constante progression.
 
Sean CarneyLa musique est dans les gènes familiaux, avec avant lui deux générations de musiciens. Son père est un bassiste qui a une formation classique, mais qui est aussi un musicien de Jazz ainsi qu’un professeur. C’est auprès de lui que Sean commence l’apprentissage de la musique. « Je pouvais, aussi bien, jouer du Rock que du Jazz. Il m’a également enseigné la lecture de la musique… »

Plus tard Sean va au Collège où un département avait été ouvert pour apprendre la guitare aux jeunes.
« Je devais avoir 16 ans lorsque j’ai décidé de me lancer, j’avais vraiment découvert le Blues un an plus tôt alors que j’avais 15 ans et que je ne jouais que de la Basse. Mon oncle, Dave West, batteur de Blues, m’avait emmené voir des concerts d’Otis Rush, de Robert Lockwood Jr, et de BB King. C’est en écoutant ces gens là que j’ai pris ma décision définitive et que j’ai débuté la guitare. »
 Ses premières influences sont les artistes que son oncle Dave lui a permis de découvrir à cette époque là, mais on peut y ajouter Robert Johnson, Howlin’ Wolf, Hubert Sumlin, T-Bone Walker et Pee Wee Crayton.
 C’est à cette période que Sean Carney commence à jouer dans des groupes de Blues de la région de Columbus, comme Willie Pooch, Ray Fuller and the Blues Rockers et quelques autres artistes qui comme lui, gravitaient dans ce coin de l’Ohio.
 
« J’ai fait mes débuts, en tant que professionnel, à l’âge de 18 ans. Mon oncle avait un groupe qui se nommait “The Joint Rockers” et j’ai été très chanceux qu’il me demande de l’intégrer. Je n’avais que 17 ou 18 ans et j’étais, de ce fait, trop jeune pour pouvoir entrer dans les bars aux Etats Unis où l’âge minimum requis est de 21 ans… Je me suis donc fait pousser la moustache pour que l’on ne me remarque pas trop, et que je puisse entrer dans les Clubs. J’ai vraiment beaucoup de chance d’avoir pu débuter si tôt ! »
 
A cette époque Sean Carney travaille la guitare avec acharnement ; il est doué et sa maîtrise l’amène à jouer avec un large éventail de Band locaux et nationaux comme Big Joe Duskin, Johnnie Bassett, Christine Kittrell, Jimmy Witherspoon, Jimmy "T-99" Nelson. Ces expériences lui apportent la reconnaissance de ces pairs, à la fois comme un guitariste raffiné et virtuose, mais aussi comme un chanteur et un arrangeur de grand talent.
 
En coulisses, il est un défenseur infatigable de ces mêmes artistes ; Sean Carney considère le Blues de sa région comme un véritable patrimoine musical. Il se lance dans la rédaction d'articles, il est occasionnellement DJ, il assure la promotion des concerts et exerce trois mandats en tant que président de la Columbus Blues Alliance.
 
Il enregistre son premier album “Provisions” en 1998, accompagné de son Band les  Nite Owlz. On le retrouve aussi aux cotés de piliers de la scène Blues comme le saxophoniste  Mark "Kaz" Kazanoff et feu le guitariste Nick Curran (des Fabulous Thunderbirds), sur l'excellent album de la chanteuse Teeny Tucker “First Class Woman” enregistré à Austin en 2003. Son rôle de directeur artistique et de co-auteur sur cet enregistrement lui apporte une reconnaissance supplémentaire comme musicien de studio.
 
En 2006, Sean Carney fonde son propre label de disques “Nite Owlz Records” avec lequel il édite son deuxième album studio “Life of Ease” … c’est un triomphe international.
Il est vainqueur, avec son Blues Band, de l'IBC (International Blues Challenge de Memphis), et honoré de la récompense suprême pour un guitariste de Blues, l'“Albert King guitarist award 2007”.
Ces récompenses lui permettent de rééditer son premier album sous le titre de “Provisions: a Second Helping” remastérisé et agrémenté de trois titres bonus, enregistrés lors de sessions avec Christine Kittrell.
 
La réaction internationale est immédiate et spectaculaire, et de très nombreuses tournées sont organisées sur tous les continents pendant plusieurs années.
 
En 2009 c’est la sortie de “Live Blues On Whyte”, qui est une captation d’un concert enregistré au Canada 2 ans plus tôt.
 
Durant cette période, Sean Carney met aussi sa guitare au service de nombreuses figures historique du Blues en tournée Européennes comme Big Joe Duskin, Duke Robillard, Hubert Sumlin, Charlie Baty, Hank Marr, Joe Weaver, Johnnie Bassett, "King Saxe" Gene Walker, Sir Mack Rice et Hal Singer.
 
Sean Carney enregistre son meilleur disque en 2011 ; sur “Very Lucky Man” il s’alloue le service de l’harmoniciste de Chicago Omar Coleman pour délivrer un album dans la plus pure tradition Classic Blues.
Le chant, la guitare et l’harmonica se répondent dans un parfait équilibre, et comme à l’accoutumée la production et les arrangements cuivres et piano sont impeccables.
 
Sean CarneyPlus la notoriété de Sean Carney croit, et plus la prise de conscience de son talent et de son bon goût deviennent une évidence pour le plus grand nombre.
 
Sa discographie montre une approche solide et réfléchie de la musique ; ses compositions solides et brillantes, et ses arrangements sophistiqués pour s’approprier les standards du Blues en témoignent.
 
Il est extrêmement facile pour lui de rester proche des racines avec le chemin qu’il a suivi. Et même quelqu'un qui ne sait rien de lui sent nécessairement cet ancrage musical, cette passion entre Sean Carney et le Blues.
 
Avec ses enregistrements studio récents aux cotés de Duke Robillard, Reese Wynans et Jimmy Thackery, il réaffirme son importance et sa valeur comme acteur de la scène Blues.
 
Sean Carney a bâti sa réputation à la fois sur un jeu de guitare tout en sensibilité et fluidité avec une recherche permanente du Swing, mais aussi sur le respect des valeurs et des traditions. Ceux qui le connaissent, le dépeignent comme un gentleman humble et courtois.

Voir Sean Carney sur scène , c’est une vraie belle expérience... des solos de guitares savoureux qui font échos à T-Bone Walker et Pee Wee Crayton, mais aussi des textes d’une grande profondeur chantés par un artiste de grande classe… la réponse du public est toujours exceptionnelle.

“ Highly Recommended! ”
 

 

Informations & Booking :

FRANCE : contact l'Etroit Tours

 

Haut de page