Sydney Ellis
En concert au SAM Blues Fest (Méricourt - 62)  Samedi 19 Novembre 2016
Jonn Richardson
L'esprit du Texas Blues de retour en 2017
Norman Jackson Band
Tournée Européenne Novembre 2017 - en partenariat avec Blues N'Trad
Steve "Big Man" Clayton
Dernier Album de Sean Carney
nouveau projet solo :  "Throwback"
Please update your Flash Player to view content.

Videos

 

Jimmy Reiter - Told You So - official album Teaser

Jimmy Reiter -Told You So

 

Jimmy Reiter Band - Blues in Lehrte - 01-09-2012

Jimmy Reiter Band- Blues in Lehrte - 01-09-2012

image transparente pour mise en page

Discographie

Told You So
High Priest Of Nothing

01. Instinctively Wrong*
02. Woman Don't Lie
03. Waiting For My Luck To Chnage
04. I'm Givin' In
05. Out Of My Mind*
06. Can't Stop Thinking About You
07. The Only Thing That's Wrong With You(Is Him)
08. Hard Times
09. Take It Or Leave It
10. Too Many Cooks
11. Just A Little Too Much*
12. Jim-Pli-Fied


3 morceaux * de cet album en écoute !

 

High Priest Of Nothing
High Priest Of Nothing

01. I'll Take The Easy Way
02. Yes I Do  *
03. Where Is The Music ?  *
04. Get Down To The Nitty-Gritty
05. All You'll Ever Need Is Me
06. Jim-Plosion
07. What Kind Of Gal Is That
08. City Of Rain
09. Take It Easy Baby  *
10. Don't Let It Pass You By
11. Surf Chipmunk
12. Just Another Nail


3 morceaux * de cet album en écoute !

 

BLUESOGRAPHIE


Jimmy Reiter :
 
“One of the finest young blues guitarists on the European scene”



Jimmy Reiter"Jimmy Reiter a assez de flair et de goût pour se démarquer des clichés du Blues-Rock, non seulement quand il joue de brûlants solos, mais aussi avec des rythmiques ultra-savoureuses" [BluesWax, USA]
 
D'innombrables citations comme celle-ci peuvent être trouvées dans la presse internationale à propos du guitariste et chanteur de Blues / R&B Allemand Christoph "Jimmy" Reiter.
 
Jimmy commence à travailler la guitare à l'âge de 10 ans et développe dès l’adolescence un intérêt marqué pour la musique Blues. Il est doué… et après un apprentissage rapide, il n’est pas rare de le trouver pour jouer lors des "Monday Night Pink Piano Jam Sessions" de sa ville natale d'Osnabrück ;  rapidement il en devient un membre régulier, il n’est alors âgé que de 16 ans.
Il ne faut pas longtemps pour que le reste des musiciens présents constatent le talent du jeune homme ; et certain d'entre eux commencent à utiliser Jimmy lors de leurs concerts.
En plus de jouer avec le magicien Allemand du piano Christian Rannenberg, il devient un membre permanent du Tom Vieth Bluesband, avec qui il enregistre un album.

Désormais tous les plus célèbres musiciens de Blues américains expatriés en Europe prennent conscience de son potentiel et font appel à lui pour leurs tournées.
Jimmy intègre successivement les groupes de  Guitar Crusher, de la grande dame du Chicago Blues Angela Brown et du chanteur / harmoniciste Keith Dunn.

En 1999, pour Jimmy Reiter c’est la rencontre du grand harmoniciste Doug Jay de Washington DC ; il rejoint  son band le "Doug Jay & The Blues Jays".
Au cours des années qui suivent, de nombreuses tournées à travers l'Europe s’enchaînent, et deux albums sont réalisés ; "Jackpot!" en 2005 et "Under The Radar" en 2007, chez CrossCut Records. Ces deux enregistrements reçoivent de très bonnes critiques de la part de la presse internationale Blues.
 
Jimmy ReiterJimmy Reiter  continue de jouer avec les Blue Jays, mais s’engage aussi pour travailler avec d'autres musiciens, à la fois en studio sur les albums "Love Is The Key" de Big Daddy Wilson et "Kinky At The Root" de Dede Priest, et sur scène avec Albie Donnelly Supercharge, Memo Gonzalez & The Bluescasters, Deitra Farr, "Sax" Gordon Beadle, Larry Garner, Darrell Nulish pour n'en nommer que quelques-uns.

L’année 2011 voit la sortie du premier album solo de Jimmy Reiter, "High Priest Of Nothing".
Sur ce disque une foule de grands musiciens participent à la session, comme "Sax" Gordon Beadle et le virtuose du piano Chris Rannenberg, tous au service des compositions de Jimmy.

Le style élégant de l’album mélange Blues traditionnel et R&B dans un rare raffinement.
"High Priest Of Nothing" continue de recevoir de nombreux éloges de la critique, et l'album remporte le prestigieux "German Record Critics' Award" avant d'être élu "Meilleur Album Blues électrique de 2011" par le magazine allemand Wasser-Prawda.

Aujourd’hui Jimmy Reiter tourne avec son propre Quartet, jouant pour un public toujours plus enthousiaste et toujours plus nombreux à travers l'Europe.
 


“Ce type doit être un des meilleur jeunes guitaristes de Blues
que j'ai entendu sur la scène Européenne depuis longtemps.”
[Blues & Rhythm magazine, UK]
 


Informations & Booking : contact l'Etroit Tours

Haut de page