Sydney Ellis
En concert au SAM Blues Fest (Méricourt - 62)  Samedi 19 Novembre 2016
Jonn Richardson
L'esprit du Texas Blues de retour en 2017
Norman Jackson Band
Tournée Européenne Novembre 2017 - en partenariat avec Blues N'Trad
Steve "Big Man" Clayton
Dernier Album de Sean Carney
nouveau projet solo :  "Throwback"
Please update your Flash Player to view content.

Videos

 

Otis Grand - Pretend

Otis Grand - Slow Blues

video Otis Grand- Slow Blues

image transparente pour mise en page

Discographie

Le dernier Album d'Otis Grand

Blues '65
[... For Listening, Swingin' & Dancing!]

Otis grand, Blues '65

01  Pretend  *
02  Who Will The Next Fool Be
03  Bad News Blues On TV  *
04  Rumba Conga Twist
05  Do You Remember (When)
06  I Washed My Hand In Muddy Water
07  Midnight Blues
08  Please Don't Leave
09  In Your Backyard
10  The Shag Shuffle
11  Warning Blues  *
12  Those Days Are Gone
13  Baby Please (Don't Tease)

3 morceaux * de cet album en écoute !

 

 

Hipster Blues

Otis Grand - Hipster Blues

 

01  Three Time Loser
02  Slo-Mo-Shun
03  I'm Glad To Go
04  Never Raise My Hand
05  Overdrive
06  Mooki Sooki (Sleepwalk)
07  Every Girl I See
08  Satan's Blues
09  Nutcracker Rock
10  Gordon's Complaint
11  Hipster Blues N°.5
12  Guitar Lovin' Blues
13  The Memphis Push
14  Sad Blues (For Peter Green)

 

BLUESOGRAPHIE

 

"Classic, Real Big Band Blues"

 

Photo Otis GrandOtis Grand, ce géant du Blues, a abordé un large éventail de styles de Blues au cours des quatre dernières décennies. Il a joué un rôle majeur dans l’évolution de la scène Blues moderne en Grande-Bretagne. Après le déclin du British Blues Boom des années 60’s, Otis sort de l’ombre et forme son Big Band constitué de 10 musiciens.
 
 Otis Grand a débuté la guitare blues à 13 ans et affirme : « Je n’ai rien écouté d’autre que B.B. King et Robert Johnson pendant très très longtemps, et j’en suis heureux parce que je suis passé à côté de toute la lourde scène Blues Rock / Acid que tout le monde écoutait dans les années 60’s. De cette façon j’ai pu préserver intactes les profondes racines Blues propres à mon style de jeu ; et cela quellle que soit l’expérience musicale que je tente ».
 
 Débutant avec les Bands de Rhythm’n’Blues de la West Coast, Otis Grand est un pionnier du Blues en formation Big Band. Au cours des années, il est toujours resté fidèle à ce format. Il se place aujourd’hui avec son jeu de guitare caractéristique dans le style Big City Blues.
 
 Depuis plus de vingt ans, Otis a reçu de nombreux prix, dont au Royaume-Uni, "Guitariste de Blues de l’année" (de 1990 à 1996), "Meilleurs albums de Blues", "Meilleur groupe", et nominations aux prestigieux W.C. Handy Blues Awards de Memphis ;autant de témoignages honorifiques qui montre ses énormes capacités musicales et son dévouement à la musique Blues.

 En 1988 Otis Grand sort un premier album "Always hot" avec son Big Band, sous le nom de "Otis Grand & The Dancekings". Le groupe va rapidement dominer la scène Blues outre-manche, et en très peu de temps la notoriété dépasse les frontières. A force de larges tournées européennes un véritable public international se constitue. Les Dancekings vont aussi assurer de très nombreuses premières parties en ouvrant pour des stars majeures comme Steve Winwood, John Lee Hooker, Albert Collins, Stevie Ray Vaughan et l’idole de toujours, B.B. King.

 Les années suivantes, verront la sortie de trois disques supplémentaires. Chacun avec un artiste vétéran du Blues: Guitar Shorty en 1991, Phillip Walker en 1992, et la star du saxophone ténor des années 50, Joe Houston en 1994.
L’enregistrement avec Guitar Shorty remporte le très convoité W.C. Handy Awards pour le meilleur album Blues de l’année.

 En 1992, Otis Grand sort pour la première fois un album sous son nom (chez Sequel Records UK). Le disque a en fait été enregistré 2 ans plus tôt à Lyon (par Broadway Records France).
A travers cet album Otis montre sa capacité à savoir s’entourer de nombreuses pointures ; bon nombre de musiciens américains sont invités ; Joe Louis Walker (guitare, vocal), Pee Wee Ellis (Saxophoniste de James Brown et de Macéo Parker), Calvin Owens (Trompette de B.B. King), Jimmy T99 Nelson (Chanteur californien), Mark Wilson (batteur californien).
"He knows the Blues", est acclamé par le public et remporte un succès commercial. Cet enregistrement témoigne de la capacité d’Otis à écrire de superbes chansons, accompagnées de guitares flamboyantes. Compte tenu du calibre des artistes qui ont accepté d’apparaître sur ce disque, il devient  un standard du Classic Blues, et le statut d’Otis grandit auprès de la communauté Blues.
La critique ne s’y trompe pas, et demande que le disque soit élu".. .un des meilleurs albums de Blues contemporain entendu depuis longtemps » (source : Tony Burke - éditeur, du prestigieux Blues and Rhythm Magazine).
 
 Sortie en 1995, le deuxième album "Nothing Else Matters" enregistré à Boston, renforce la réputation d’Otis comme l’un des meilleurs et des plus convaincants Bluesman de la scène Britannique. Ce nouvel opus alterne "Blues lents" avec les "Jump" les plus entraînants, mettant le feu aux pistes de danse de la Scandinavie à la Californie. Cet album dévoile les racines musicales d’Otis, et définit plus clairement son propre style. Il obtient les ventes les plus élevées au Royaume-Uni et en Europe pour un artiste de Blues. Ce disque reçoit les meilleures critiques que l’on puisse avoir, et marque le public outre-atlantique en bénéficiant d’une large diffusion radiophonique au Canada et aux États-Unis. Il entre dans les Charts U.S. en se classant N° 6 du prestigieux TOP 20.
 
 Avec son troisième CD, "Parfums and Grime", Otis Grand accède au rang de star planétaire de la guitare Blues. Au cours de l’été et l’automne 1998, Otis entreprend une importante tournée au Canada, et se produit aux États-Unis dans tous les grands festivals de Blues, y compris le "San Francisco Blues Festival" et "l’Ottawa Blues fest".
 Lors de cette tournée il rencontre Ike Turner et devient pour 2 ans son guitariste, et aussi le chef d’orchestre de son Band, les King’s of Rythm.
Quand il n’est pas en tournée avec Ike Turner, Otis continue de jouer sur tout le continent Européen avec son propre groupe pour assurer la promotion de son dernier enregistrement "Grand Union", album qu’il a réalisé avec le concours spécial de Anson Funderburgh et Debbie Davis.

 Otis continue de tourner à travers le monde, participant avec son Classic Big Band Blues à de nombreux festivals et événements.
En 2002 il sort un enregistrement en duo avec Joe Louis Walker judicieusement intitulé "Guitar Brothers". Puis enfin un CD Live ("Live Anthology" - 2003) attendu depuis longtemps par son public.

 Il continue également de faire des apparitions avec d’autres artistes de Blues, par le biais de l’annuel "Otis Grand R’n’B Allstar Extravaganza", où il fait équipe avec de supers artistes comme Steve Crooper, Kim Wilson, Rosco Gordon, Sugar Ray Norcia et d’autres Bluesmen légendaires comme Joe Houston et Jimmy T99 Nelson.
 
 Récemment, Sanctuary Records a sorti un double CD regroupant 34 titres dans une compilation de luxe ; cela en reconnaissance des chiffres de vente réalisées depuis 10 ans. Le label a créé un produit très bien ficelé contenant les meilleures pistes, où de nombreux artistes sont spécialement invités. Le coffret est justement intitulé "In Grand Style" et a rencontré un vif succès commercial.


  photo Otis Grand LiveOtis a également entamé un programme pédagogique "Blues dans les écoles" visant à faire connaître la musique Blues à la jeune génération. Otis Grand est toujours partant pour transmettre sa passion pour la musique par le biais de Masterclass.

 Il a aussi été très occupé comme producteur dans toute l’Europe pour de nombreux Blues Band qui veulent ajouter à leur production la "patte" Otis Grand ; immédiatement reconnaissable comme un mélange de sons modernes et de pur vintage.

 Non seulement il porte le Blues comme un étendard en hommage aux héros d’hier, mais a développé une superbe technique de guitare, toujours joué avec originalité. Otis Grand a également montré la voie à de nombreux autres Bluesmen, et il est certain qu’il restera encore au sommet de la scène Blues pendant de nombreuses années.

 Toute personne qui a connu le "Gentle Giant du Blues" en action peut témoigner de l’effet dévastateur, que lui et son Band peuvent produire sur l’auditoire. Ses concerts sont aujourd’hui recherchés et acclamés par les puristes, et tous ceux qui sont à la recherche d’un grand concert de Blues.

 Otis a fait d’innombrables tournées et s’est produit sur toutes les grandes scènes majeures, il a confirmé, concert après concert son statut de Bluesman "Number One" en Europe.

Aujourd’hui, Otis Grand dirige la plus chaude formation de Blues et de Rhythm’n’Blues en activité.

Informations & Booking : contact l'Etroit Tours

Haut de page